Faune

Avis aux chasseurs

Le ministère de l’Agriculture et du Développement des ressources sait que la Fédération des Métis du Manitoba a publié un communiqué sur la chasse à l’orignal sur les monts Duck et Porcupine. Nous n’approuvons pas cette récolte illégale et aimerions rappeler à tous les utilisateurs de ressources que les fermetures à des fins de conservation des orignaux restent en vigueur sur les monts Duck et Porcupine (zones de chasse au gibier 18, 18A, 18B, 18C et 13A). Voir la carte des fermetures à des fins de conservation des orignaux ici.

Si chaque communauté autochtone déterminait unilatéralement le nombre d’orignaux pouvant être récoltés et encourageait leurs membres à chasser contrairement au Règlement sur les fermetures à des fins de conservation, cela compromettrait rapidement la durabilité des populations.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement des ressources dresse actuellement un plan de gestion partagée des orignaux sur les monts Duck et Porcupine. M. Alistair Bath, un tiers facilitateur indépendant, a été engagé pour aider ce processus. Il travaille actuellement avec les communautés autochtones, les chasseurs détenant un permis et d’autres groupes d’utilisateurs.

Si les populations d’orignaux ont été stabilisées et se rétablissent lentement dans les zones de fermeture à des fins de conservation des monts Duck et Porcupine, elles demeurent fragiles et ne peuvent pas survivre à la chasse non réglementée. Voir les résultats des relevés de populations d’orignaux 2020 ici.

La seule façon de rouvrir raisonnablement et durablement les zones fermées à la chasse à l’orignal consiste à élaborer une approche unifiée de gestion des orignaux axée sur le partage équitable d’une récolte durable totale déterminée par le Ministère, d’après l’information des relevés et les meilleures données scientifiques, et ce, dans le respect des droits des Autochtones de toutes les collectivités. C’est le but de la gestion partagée.

Toute personne prise sur le fait alors qu’elle chasse dans une zone de fermeture à des fins de conservation commet un acte illégal et peut faire l’objet d’accusations et de poursuites judiciaires. Nous espérons que tous les utilisateurs se conformeront à la loi provinciale, respecteront le processus et participeront avec nous à la gestion partagée des ressources pour assurer la conservation des populations d’orignaux pour les futures générations. Si vous voyez toute activité de chasse illégale, veuillez téléphoner au 1 800 782-0076. Residents Portal | Résidents (gov.mb.ca).

Nous devons tous collaborer pour aider à maintenir les populations d’orignaux en santé pour les prochaines générations. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Participation MB et notre document intitulé La vie difficile de l’orignal dans un monde changeanten suivant le lien suivant : L’orignal au Manitoba | ParticipationMB.

AVIS AUX CHASSEURS

À cause du niveau élevé de riposte à la COVID-19 auquel la province est passée, le Manitoba suspend temporairement les exigences relatives aux envois d’échantillons obligatoires pour les chasseurs de wapitis et de cerfs, avec entrée en vigueur immédiate.

Les dépôts n’acceptent PAS d’échantillons de chasseurs pour le moment.

Si vous avez de sérieuses préoccupations concernant la santé d’un animal que vous avez récolté, veuillez composer le 204 638-4570. Vous pouvez obtenir plus de renseignements à https://www.gov.mb.ca/fish-wildlife/wildlife/wildlife-disease/index.fr.html.

Veuillez remarquer que les échantillons de wapitis et de cerfs, récoltés en 2020-2021, soumis volontairement, pourraient être acceptés à l’avenir. On encourage les chasseurs à garder la tête, ou la tête et les poumons, congelés et à les protéger des animaux, s’ils souhaitent faire tester leur récolte.

Veuillez respecter les derniers protocoles de prévention de la COVID-19 en vigueur, consultables à www.manitoba.ca/covid19/index.fr.html

Le Manitoba offre une riche diversité de paysages naturels et d’espèces fauniques, des ours polaires de Churchill to the garter snakes of Narcisse en passant par les orchidées de la prairie à hautes herbes près de Tolstoi. Notre environnement, notre culture, notre économie et notre société sont interdépendants, et nous nous devons de protéger, d’utiliser et de gérer judicieusement nos ressources animales et végétales sauvages.

La Direction de la faune et de la pêche a pour mandat de protéger les ressources fauniques de manière à veiller à la conservation des espèces et des écosystèmes au profit de la population du Manitoba. Elle exerce cette responsabilité conformément à la Loi sur la conservation de la faune, à la Loi sur les espèces et les écosystèmes en voie de disparition et , et à la Loi sur les accords de conservation du Manitoba, et en appliquant les principes de Agriculture et Développement des ressources.

Le personnel chargé de la faune élabore les programmes, les politiques et les lois et règlements visant la chasse et le piégeage,et la gestion de l’habitat sur les terres domaniales et privées. Le personnel chargé de la faune représente également le Manitoba dans de nombreuses initiatives provinciales, nationales et internationales.

Les programmes liés à la faune sont offerts par des biologistes, des planificateurs, des techniciens et du personnel de soutien dans tout le Manitoba. L’application des lois et des règlements sur le terrain est assurée par les agents de conservation.

Plusieurs programmes d’acquisition et de gestion des terres, ainsi que des accords de conservation, sont offerts par une organisation affiliée de la Couronne, la Société protectrice du patrimoine écologique du Manitoba.

go wild

Utilisez-vous un appareil mobile? Si oui, téléchargez l’application convenable et commencez à enregistrer vos observations. C’est aussi simple que ça.